5 conseils pour la défiscalisation

Actualité

Defiscalisation / Actualité 1739 Views comments

La fiscalité française est basée sur trois ressources particulières : le patrimoine, le revenu et l’imposition de la consommation. Le contribuable cherche par tous les moyens à limiter sa part d’imposition d’où sa recherche de conseils pour la défiscalisation.

La défiscalisation, option famille

La famille peut être une source pour plusieurs astuces de défiscalisation dont l’astuce du mariage qui permet d’avoir une seule feuille de déclaration d’impôt. Une autre astuce consiste à  rattacher les enfants majeurs à la déclaration d’impôt du couple. L’option de recruter une personne pour les charges ménagères ou pour garder les enfants est une option de défiscalisation et les charges qui en résulte sont déductibles des impôts.

L’obligation alimentaire réciproque entre parents et enfants est un moyen de défiscalisation aussi. En fin le fait d’entretenir le lieu d’habitation de la famille par des travaux de rénovation ou de réhabilitation est un moyen de défiscaliser par la déduction de toutes les charges dépensées pour l’entretien de la maison

Défiscaliser par investissement ou par PERP

Certains dispositifs déterminés par les pouvoirs publics sont défiscalisant. Exemples :

  • Le dispositif  Scellier applicable de 2009 au 31 décembre 2012, il propose une réduction d’impôts allant jusqu’à 75000 euro repartie sur 9ans pour chaque investissement en immobilier  à condition qu’il soit destiné à la location durant la période de défiscalisation.
  • L’investissement dans un PERP : Le Plan d’Epargne Retraite Populaire  génère une défiscalisation  allant jusqu’à 30% d’économie sur l’impôt.

La défiscalisation par la profession

Investir dans les petites et moyennes entreprises qui ne sont pas cotées en bourse ou en créer soit même sa propre entreprise pour exercer librement son activité professionnelle est un conseil pour la défiscalisation. Il permet la déduction de toutes les charges nécessaire à l’exercice de la profession. Ces charges ne sont défiscalisant d’une façon significative que s’ils dépassent les 10% de l’impôts et justifient alors le renoncement aux 10% forfaitaires.

La défiscalisation par démarche informative

Le fait de se renseigner auprès des autorités compétentes peut contribuer à la défiscalisation, c’est une occasion aussi pour signaler une perte de revenu ou diminution significative pouvant contribuer à une défiscalisation par réduction des acomptes trimestriels à payer.

La défiscalisation par dons

Un don pour les associations ou pour les proches, les enfants, les petits enfants… ou pour des causes caritatives…. est défiscalisant mais cette défiscalisation est conditionnée par la reconnaissance de la partie à laquelle est effectué le don comme étant fiscalement déductible.

Conclusion

L’impôt est obligatoire presque pour tous, la défiscalisation est possible sur quelques conseils mais défiscaliser ne veut pas dire payer moins d’impôt, juste réorienter une partie de ses impôts vers d’autres domaines qui génèrent à leur part plus d’impôts pour la trésorerie public.

Comments