En cas de fausse surface, l’acheteur peut ne pas être indemnisé

Immobiliere

Defiscalisation / Immobiliere 96 Views comments

La mention erronée de la surface sur l’acte de vente ne démontre pas forcément une volonté de tromper, estime la Cour de cassation.

Comments